Ne cassez pas la loi Pacte !

La députée de La République en marche Olivia Grégoire et l'entrepreneure Marion Darrieutort réagissent à la suppression au Sénat d'un article de la loi Pacte, qui menace selon elles son "équilibre" global. Elles demandent son rétablissement et promettent "un travail approfondi et collaboratif" pour lever les inquiétudes.

Après avoir retoqué l’article sur les privatisations, le Sénat vient également de supprimer l’article 61 de la loi Pacte qui permettra de modifier le code civil. À terme, une entreprise devra être "gérée dans l’intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité". Une disposition trop contraignante pour les PME et "porteuse de risques juridiques", ont estimé les sénateurs. Olivia Grégoire, députée de Paris LREM, et Marion Darrieutort, vice-présidente d’Entreprise et Progrès disent entendre ces inquiétudes dans une tribune que nous publions ci-dessous. Mais elles demandent le rétablissement de l’article lors de son retour à l’Assemblée nationale.

Lire l'intégralité de l'article